Valérie Bellet


Notice: Array to string conversion in /home/galerien/www/wp-content/plugins/slimjetpack/modules/carousel/jetpack-carousel.php on line 211

Notice: Array to string conversion in /home/galerien/www/wp-content/plugins/slimjetpack/modules/carousel/jetpack-carousel.php on line 211

Notice: Array to string conversion in /home/galerien/www/wp-content/plugins/slimjetpack/modules/carousel/jetpack-carousel.php on line 211

Notice: Array to string conversion in /home/galerien/www/wp-content/plugins/slimjetpack/modules/carousel/jetpack-carousel.php on line 211

Notice: Array to string conversion in /home/galerien/www/wp-content/plugins/slimjetpack/modules/carousel/jetpack-carousel.php on line 211

Valérie Bellet, artiste performer, poète, comédienne, danseuse

Valérie Bellet
Valérie Bellet

Traverses de Valérie Bellet
Spectacle à une voix adapté de son livre

La poésie se partage. Elle sublime l’instant, la joie, la peur, le monde… Et ne connaît nulle frontière. Elle puise des mots que la raison ignore, au cœur d’une source lointaine. Dans un océan infini et insaisissable. Parfois calme, parfois démonté.

Valérie Bellet témoigne de cette source profonde. Ses mots incontrôlables, houleux, gouailleurs, tendres ou empathiques, se soulèvent et bravent le plus souvent la bêtise du monde.
Ce monde-là ne l’a pas épargnée. « Le pavé de la rue », raconte-t-elle, « est ma première école » ; chemins de traverses formidablement riches et révélateurs.

Poète et comédienne, Valérie Bellet a exploré la danse, le mime, le théâtre, la voix, avec plusieurs artistes reconnus internationalement. Elle s’illustre sur de nombreuses scènes en France et à l’étranger, et n’hésite pas à partager son univers poétique et théâtral auprès de milieux dits défavorisés et dans le cadre de centres hospitaliers. Parallèlement, Valérie Bellet est régulièrement sollicitée par les associations d’auteurs pour la lecture publique de leurs textes.
 Proche des peintres et des plasticiens l’artiste nous embarque dans des performances inattendues.

« Je suis une éponge » confie-t-elle encore. Oui ! Assurément… Mais une éponge véritable, authentique. Une éponge aux couleurs étourdissantes, avec des aspérités qui grattent et un souffle farouche qui trouble. À l’opposé des stéréotypes et des « Comme il faut ». Une éponge qui boit l’ombre et la lumière indépendamment, mais jamais par hasard. Qui s’aventure aux fonds des mers intérieures et en surface et n’ignore ni les monstres ni les anges. Sa quête est universelle.

La poésie de Valérie Bellet, salvatrice, nous pique ou nous éblouit. Elle nous interroge sur le monde et la société, l’identité et la différence, le visible et l’invisible.

Préface Alain Briantais

Pensées

Je suis un baladin
Me balader pour regarder, écouter.
Prendre le temps de…me rencontrer, de rencontrer…
Prendre le temps de rêver Caméra vivante macrocosme/microcosme.

Rester moi-même au-delà de toutes les mécaniques sociales,
Les automatismes et les conditionnements qui, je pense, tendent à nous faire oublier notre véritable identité.
Je ne suis pas un robot! Et je ne veux pas que les robots me fassent bobo! J’aime les inattendus.
Comme l’océan, la vie est un perpétuel bouleversement avec tous ses risques.
Celui-ci, parfois très violent, rappelle à l’homme que ce n’est pas lui l’unique souverain. Il a ses humeurs!
Il nous rappelle toujours que rien n’est acquis.

Je tiens à garder mon propre bouleversement en vie, et tente de le maîtriser sans l’étouffer: l’écouter.
Respirer l’instant!

Face à notre société, j’ai toujours pensé que toute Poésie et spectacle vivant étaient nos plus grands «Garde-fous».
Tout le plaisir de mettre mon expression théâtrale, ma voix ou mon mouvement à leurs services.
C’est toujours une grande faveur de pouvoir partager mon univers poétique, en contact direct avec le public…

Voyage aller-retour immédiat!

Je dis oui à la vie. Quelle traversée!
Je cherche
Je cherche
Je cherche les mots

Valérie Bellet

 

ATTENTION GRANDE DAME
s. 2880/ janvier 2014

Conte d’une carrière commencée à dix-sept ans avec les Bateleurs, portraits d’instants, de rues, pratique de vie et d’art, voici « Traverses » par Valérie Bellet

Le noir est fait, une dernière personne traîne encore à la porte. Dans la très intime salle du Popul’air, le souffle de la bruyante spectatrice porte jusqu’au premier rang. Valérie Bellet ne va pas s’asseoir, elle traverse et elle n’en finira pas. Dès le premier pied en scène, elle en appelle au socle de l’instant. Pourtant, la pièce éminemment contemporaine, transporte de mime en théâtre, subtilement défile l’art du siècle : une succession d’images bigarrées entrelacées d’humour, aussi sombres que gaies, en un pas un clin d’œil au cinéma muet, les références sont évoquées par fines révérences, sans le remarquer, l’histoire avance, premier poème.
Cette comédienne toute de puissance distille les nuances, trace l’errance des décennies, une heure pour une vie. L’énergie condense les notions, les allusions, elle impose le vivant dans ses conditions d’existence, la nécessaire dimension, l’insistance pour la maintenir au péril de l’esprit. Les scènes suturent une structure humaine, une quête de beauté soutient la multitude : une journée pour un souffle, une remarque, la marque des semaines, un espace social, un autre à découvrir, puis la fragilité des sourires à rendre aux malades.
La pièce n’est pas que de « je », elle se joue de l’abstract humain, l’explique en l’exprimant. Pigment d’émotion, métalangage de la métaphore, la simplicité en main, l’émotivité, Valérie Bellet sort un monde de sa valise. Malgré sa capacité d’évocation, elle retient les décors, l’émotion est aussi intense que diffuse, elle emplit la salle, en déborde. La mise en scène conserve cette extraordinaire capacité de toucher au sens premier, presque physiquement. En court de spectacle, cette impression d’un corps entourant les spectateurs : le cœur palpitant dans les murs, l’estomac à la vue et le poing de l’engagement à chaque point : cette vie continue, elle est offerte, la salle en coffre thoracique s’ouvre d’une immense respiration.
L’actrice à la fois narratrice et personnage, invite à la récréation, il suffit d’entrer dans ce cercle mille fois tracé, il réunissait les passants attirés par l’ébouriffant personnage qu’est Valérie Bellet, ici poète et dramaturge, à la maturation des arts, elle nous conte ce parcourt complet qui lui permet une telle originalité. Sorti tout droit du livre éponyme : Traverses, l’expérience est à ne pas louper, une performance aussi pointue que maîtrisée. Au premier degré, la pièce est accessible à tout public, drôle et rythmé, aux yeux ouverts : attention, très grande dame !
Deux fois par mois, elle propose cette envolé dans ce théâtre Popul’air qui porte si bien son nom.

Journaliste H.Ln Cellier

Valérie Bellet

Comédienne Poète Danseuse

9 rue Boyer – 75020 Paris

Tél. : 06 74 28 24 01

Mail : valbellet@yahoo.fr

 

#valeriebellet #artisteperformer

 

Comments are closed.